Entrons dans JE VEUX VOIR DIEU

Voici intégralement deux chapitres de Je veux voir Dieu:

  • L’esprit thérésien
  • L’oraison

L’esprit thérésien:

En quelques pages, le Père Marie-Eugène nous emmène dans ce qui fait l’âme de la Madre : son amour du Christ, qu’elle veut chercher dans la solitude, inséparable de son amour de l’Église. Cette femme soucieuse de faire entrer dans un dialogue personnel avec le Christ, vibre aux défis de son temps. Cette « mystique incomparable, inlassablement active » (Bx Paul VI) est bien une fille du prophète Élie.

Les 2 caractéristiques du prophète, reprises dans la devise de l’Ordre du Carmel, constituent le fil de ce chapitre :

 Il est vivant, Dieu, en présence de qui je me tiens
Je brûle de zèle pour sa gloire.

 

 

L’oraison

Situé dans la première partie de l’ouvrage, il développe les grands principes de l’oraison telle que Sainte Thérèse d’Avila la définit.

Après avoir exposé la place de l’oraison au coeur du mouvement de réforme initié par la Sainte au sein du Carmel, il donne les fondements de la prière qui ne connaît pas d’autres lois que “la libre expression de deux amours”.