« Des gens qui cherchent Dieu, il y en a partout. Ah ! si je pouvais les atteindre tous et leur parler de l’Amour infini !»

Père Marie-Eugène à St Rémy en 1958Ce cri du cœur du P. Marie-Eugène est sans doute le nôtre. Ah ! si je pouvais rejoindre tant de mes proches qui ignorent encore Celui qui comble ma vie ! Mais comment être apôtre aujourd’hui ? Comment faire face à tant de défis ? Ces questions ont hanté le P. Marie-Eugène autant que nous. Leurs réponses sont venues progressivement.

Commence par chercher l’Esprit Saint !
Elles se sont alors imposées à lui comme des convictions lumineuses. Elles l’ont conduit à des renversements de perspective.

Tu es préoccupé de ceux que tu veux rejoindre. Tourne-toi d’abord vers Celui qui t’envoie vers eux ! Commence par chercher l’Esprit Saint ! Deviens son ami, crée avec lui une intimité de tous les instants ! Découvre que sans lui, tu ne peux rien faire ! Mets-toi sous sa lumière ! Le Christ lui-même n’a-t-il pas pris les routes des hommes, conduit par l’Esprit de Dieu ?

« Au temps de Notre Seigneur, si on avait demandé qui était son plus proche collaborateur, on aurait entendu : « C’est Pierre… c’est Jacques… c’est Jean. » En réalité, c’était la Vierge Marie à Nazareth qui était sa plus grande collaboratrice et on ne le voyait pas. »
L’exemple des saints nous montre que le véritable témoignage n’est pas affaire de bruit ou de technique.

Il est un rayonnement mystérieux des amis de Dieu, une bonté puisée auprès de lui, qui témoignent bien davantage de l’Essentiel. « On convertit beaucoup plus par ce que l’on est que par ce que l’on fait ou ce que l’on dit. Il faut savoir agir, parler, mais il faut surtout être. » L’Esprit Saint fortifiera notre générosité, il stimulera notre créativité missionnaire, il nous conduira là où nous ne pensions pas aller.